Guide des petites opérations plomberie à entreprendre par soi-même

Dans certains cas, il arrive que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. En vous aidant de quelques petites astuces pratiques, vous pourrez déceler une fuite sans le moindre souci. Le blog fournit aussi des recommandations pratiques pour remplacer vos équipements plomberie sans difficulté.

Connaître le volume exact de perte d’eau de sa tuyauterie par le biais d’un compteur

Une importante fuite d’eau s’explique souvent par une hausse inhabituelle et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation ordinaire.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le relancez pas avant au moins 12 à 24 heures.

Après l’avoir stoppé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera réactivé. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour obtenir la quantité exacte d’eau perdue :

  • Freinez l’eau du robinet niché en aval du compteur. Patientez au moins douze à 24 heures.
  • Lisez attentivement le compteur et notez ce qui est écrit dessus ! . L’indication en m3 : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hl, décalitres et litres alignées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt quatre heures et calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître précisément combien d’eau vous avez perdu.
  • Rouvrez le compteur d’eau ; notez le résultat . Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un oeil sur le compteur d’eau . Quand ce dernier tourne , cela veut dire que votre tuyauterie fuit. Relevez l’indication finale après l’avoir coupé de nouveau . Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour trouver l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Le débit réel de fuite de système canalisation d’eau se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez coupé votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

une fuite au niveau des tuyaux : les bonnes pratiques à à appliquer

Un problème de fuite de canalisation plomberie vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en mauvais état .

entretiens-canalisations

  • Obturation de tuyau fuyant Cu : Quel produit choisir ?

La meilleure façon de réparer un problème de fuite d’eau sur votre tuyau en Cu consiste à utiliser un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord abîmé à l’origine d’une fuite ? La bonne attitude à prendre

Si votre raccord manifeste une fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Boucher un tuyau en cuivre fuyant c’est possible avec du mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en Cu sans astiquer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par abraser minutieusement le tuyau Cu sur une zone à peu près plus large que la fuite pour faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parfaire le polissage Tranchez le mastic en premier et malaxez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit uniforme et huileux . Le mastic une fois prêt, appliquez-le sur la conduite. La zone de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé ; il ne reste plus qu’à y aplanir le produit colmatant Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Opérer un calfeutrage de fuite sur tuyau Cu ; c’est facile en utilisant d’un ruban adhésif autoamalgamant

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra également la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer dessus .

Comment obturer une fuite provenant d’un raccord :

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite d’eau c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de résoudre le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le .

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre ?

Une fuite n’est pas aussi facile à détecter qu’elle paraisse . Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de canalisations, défaut de conception , soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de problème de fuite doit correspondre la solution adaptée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra assembler un nouveau raccord pour le cas d’une fuite importante.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Comprenant deux composants dissociés : adhésif et durcisseur , le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en Cu une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban adhésif antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la partie à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

dépannage de problème de fuite sur tuyauterie PVC : comment ça marche

  1. Stoppez l’alimentation principale en eau ; le compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie abimée de votre tuyauterie. Fermez le compteur !

  1. Localisez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

En vous servant de votre marqueur , commencez par tracer , de part et d’autre, les zones à sectionner de la partie endommagée du tuyau PVC.

  1. Le reste de tous les morceaux est à ébarber

Le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif est plus efficace qu’un simple ébavureur traditionnel pour le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC.

  1. Maintenant place à l’astiquage de toutes les surfaces de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, baignez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et des extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des surfaces de contact :

Pour permettre à la colle d’adhérer efficacement aux zones de contacts, le dégivrage est nécessaire .

  1. Les segments de tuyau à changer une fois rassemblés ; Mesurez-les !

Avant d’enlever la partie altérée n’oubliez pas de la dimensionner . Retirez donc un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Préparez et sectionnez le fragment de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Préparez le nouveau tube , introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur des zones à découper en vous aidant d’un feutre . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par scinder le nouveau tube . Une fois cela achevé polissez- en l’extrémité .

  1. Pensez maintenant à relier le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le fragment du tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers fixant la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie raccordée en collant des surfaces de contacts :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Unissez manchons et tube :

Après avoir introduit les manchons aux extrémités du tube de remplacement , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau résoudre les problèmes de fuite

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien stoppé . Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Ôtez le couvercle de la chasse d’eau :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour démonter votre bonne vieille chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au système de vidage.

  1. Il est temps pour vous d’enlever l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Ouvrez le réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous et retirez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le mécanisme de fixation du réservoir.
  2. Remettez le réservoir à sa place ; sur la cuvette :

La céramique doit être purifiée en premier. Remontez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois-ci avec une clé spéciale. Procédez maintenant à à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela effectué, la rondelle conique doit être enfilée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Le flotteur et le robinet doivent être remontés avant de terminer l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, intégrez le pas de vis dans le trou correspondant . Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant d’installer un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée , serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps .

  1. Placez la nouvelle chasse d’eau :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 1/4 de tour dans le sens d’une montre.

 Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, assurez-vous qu’il ait été définitivement mis hors tension

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eauélectrique.

  1. Vous pouvez maintenant passer à la purge du chauffe-eau

Opérer à une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau électrique doit être entièrement vidangée.

  1. votre chauffe-eau électrique a été vidangé ? Pensez maintenant à ôter la résistance

La vidange une fois terminée , démontez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour pouvoir enlever complètement la résistance de l’ appareil de chauffage.

  1. Votre chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans la moindre difficulté ? pasteurisez- la maintenant !
  2. remettez en place la platine et remettez le chauffe-eau en marche

La réinstallation de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant replacement de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *